Comment obtenir un diplôme d’expertise comptable ?

Comptabilité et gestion

Trouver sa voie dans la vie est le désir de la plupart des jeunes. Suivre une formation adéquate peut aider dans ce sens. La gestion-comptabilité figure en ce moment parmi les filières les plus indispensables en entreprise. Devenir expert-comptable peut par ailleurs vous offrir différentes alternatives lorsque vous rechercherez du travail. Plusieurs cursus peuvent être suivis pour atteindre l’objectif, mais trouver celui qui vous convient peut-être assez difficile. Découvrir les indispensables pour devenir expert-comptable est par conséquent indispensable.

Les alternatives au baccalauréat

Pour espérer devenir un expert-comptable et intégrer un cabinet d expertise comptable, avoir le bac n’est pas particulièrement obligatoire. En effet, d’autres alternatives s’offrent aux étudiants qui souhaiteraient quand même continuer dans cette voie, même sans avoir obtenu ce diplôme. Ces derniers doivent dans la plupart des cas se préparer pendant 1 à 2 ans. L’étudiant obtiendra après formation la capacité en gestion ou en droit selon son choix.

Avoir le niveau de baccalauréat en plus d’une expérience professionnelle de deux ans est cependant obligatoire pour avoir une capacité en gestion. Ce dernier pourra par la suite selon ses notes intégrer un cursus en licence de gestion et poursuivre jusqu’à l’obtention de son DEC ou Diplôme d’Expert-Comptable. Gardez à l’esprit qu’une capacité en gestion n’est pas un équivalent du diplôme de baccalauréat. Pour ce qui est de la capacité en droit, l’étudiant pourra également intégrer la classe de première ou deuxième année selon les notes qu’il aura obtenues.

Les diplômes équivalents au baccalauréat

Deux diplômes permettent en ce moment d’accéder à une formation universitaire. Ces derniers sont par ailleurs perçus comme de véritables équivalents au baccalauréat classique. Le premier concerne notamment la DAEU A ou Diplôme d’Accès aux Études Universitaires option A. Il s’agit de la solution à prendre si vous souhaitez poursuivre dans une filière littéraire ou juridique.

La seconde concerne la DAEU option B. Cette dernière est idéale si vous souhaitez poursuivre vos études dans une filière scientifique tel que la gestion comptabilité. Ces alternatives imposent aux étudiants des matières obligatoires qu’ils doivent suivre. De même, ils auront également des matières optionnelles. Pour passer un DAEU, l’étudiant devra arrêter ses études pendant deux ans au minimum. Ce dernier devra suivre une formation continue pour être valide. Également appelé bac de la seconde chance, ce dernier est obtenu après au maximum 4 années d’études consécutives.

Toujours dans le même contexte, chaque étudiant peut aussi suivre un cursus afin d’obtenir un BTS sans avoir le baccalauréat. L’étudiant pourra par la suite continuer ses études pour obtenir le DCG et poursuivre jusqu’à obtenir le déc.

Le parcours classique

Obtenir un diplôme en expertise comptable demande normalement 8 années d’études après le bac. Les élèves qui ont obtenu un diplôme scientifique ou technique sont les plus adaptés pour la filière gestion. Après leurs inscriptions, ces derniers devront faire trois ans d’études afin d’obtenir le Diplôme de Comptabilité et de Gestion ou encore DCG.

Après cela, deux années supplémentaires seront indispensables afin d’avoir le Diplôme Supérieure de Comptabilité et de Gestion (niveau Master). Par la suite, l’élève devra étudier trois ans afin d’obtenir le Diplôme d’Expertise Comptable ou DEC. Durant son parcours, chaque étudiant devra passer au moins trois stages au sein d’une entreprise reconnue afin de valider son diplôme.

Par ailleurs, l’étudiant peut à tout moment entrer dans la vie active après avoir obtenu la DCG. Il devra cependant remplir diverses conditions afin de pouvoir reprendre ses études s’il le souhaite. Chaque expert-comptable devra dans tous les cas prêter serment après l’obtention de son DEC.

Sachez également qu’un professionnel est soumis à une déontologie particulièrement rigoureuse tout au long de sa carrière. Pensez dans tous les cas à choisir une école de qualité afin d’acquérir toutes les subtilités de ce métier, mais aussi pour maximiser vos chances de trouver un travail digne de votre niveau.

La validation des expériences professionnelles

Chaque employé d’une entreprise obtient de l’expérience au fil du temps. Dans ce contexte, l’employé pourra s’inscrire à une formation universitaire. Deux alternatives sont possibles pour cela. Le premier concerne la VAP 85 qui offre aux personnes expérimentées la chance de s’inscrire dans une université. Cette dernière n’offre cependant pas la possibilité de participer à des examens pour obtenir la DSCG ou encore la DCG.

La seconde option concerne la VAE. Cette alternative est la plus populaire en ce moment. Elle permet de demander immédiatement le diplôme en gestion que la personne souhaite sans passer par les examens. Cela concerne aussi bien le BTS en gestion, le DCG, le DSCG et même le déc. Plusieurs conditions doivent cependant être remplies dans cet ordre. La personne devra par exemple justifié d’au moins 1 année d’expérience pour le diplôme qu’il souhaite réclamer. Avoir été volontaire, bénévole ou encore responsable syndical des employés dans une société peut aussi aider à valider votre demande.