Quel est le rôle d’un cabinet de cession d’entreprise ?

cession d'entreprise

Différentes raisons entrainent la cession d’une entreprise, entre autres la fusion-acquisition ou la difficulté même de
l’entreprise. Dans tous les cas, il est plus prudent de faire appel à un cabinet de cession d’entreprise qui se trouve être le professionnel en la matière. Le cabinet se propose d’accompagner les dirigeants de l’entreprise dans la procédure de cession de façon à ce qu’il n’y ait pas de fausse note. L’assistance du cabinet se situe autant en amont qu’en aval de l’opération.

L’évaluation et le diagnostic de l’entreprise

Avant cette première étape, il y a une étape préliminaire qui consiste à déterminer, avec les têtes de l’entreprise, le mode de cession. S’agit-il d’une cession d’actions ou de parts sociales ? Ou celle-ci va entamer une cession de fonds de commerce ? Ce sont des questions auxquelles il est difficile de répondre sans le regard expert d’un cabinet de cession d’entreprise qui a la capacité de préciser les besoins. Découvre le guide sur l’évaluation d’une entreprise.

Après cela, il est primordial d’évaluer les forces et faiblesses de l’entreprise afin de mieux entamer la négociation avec un éventuel acquéreur. La taille, le type, le siège ainsi que le nombre de salariés comptent également dans le diagnostic de l’entreprise en vue d’estimer ses performances sur le plan financier.

Le but ultime de cette étape n’est autre que l’établissement d’un plan d’action qui servira lors de la négociation. Besoin d’être conseillé sur des sujets en rapport à l’acquisition d’entreprise, visitez le site Ecodroit.

Trouver un éventuel preneur

Après avoir établi tous les documents nécessaires à la tractation, le cabinet de cession d’entreprise se propose ensuite de trouver un éventuel preneur. Pour ce faire, il existe deux principales stratégies dont la première est de rechercher dans sa liste d’acquéreurs. Ce qui est plus facile car les professionnels y trouvent facilement un preneur ayant la qualité requise pour assurer la transparence de la vente. La seconde est de procéder à une large diffusion de l’offre. Celle-ci est peu pratiquée car dans la plupart des cessions d’entreprises, chaque cabinet possède son propre réseau de professionnels. Du coup, il est très rare de trouver un éventuel preneur qui appartient déjà à un autre réseau.

Procéder à la négociation et éventuellement à la vente

Après avoir trouvé un acquéreur, le cabinet de cession d’entreprise s’occupe de la négociation. Dans cette phase, il est important de souligner les atouts de l’entreprise afin que celle-ci ne soit pas dévalorisée mais évaluée à sa juste valeur. C’est là donc que les éléments recueillis lors de la première étape vont servir.  La négociation à proprement parler, porte sur le prix de l’entreprise (ou des actions ou parts sociales à vendre, cela dépend de l’objet de la vente). En outre, il faut aussi trouver un terrain d’entente sur le plan de reprise, de la modalité de rachat ainsi que du moyen d’acquisition de l’acquéreur.

Encadrement et accompagnement pendant et après la vente

Une fois les termes de la vente fixés, les deux parties peuvent procéder à la vente. Comme une telle action implique une forte capacité juridique, c’est le cabinet de cession d’entreprise qui s’occupe d’encadrer les parties lors de la finalisation des différents actes à savoir le protocole d’accord, la confidentialité, l’acte de cession, etc. Il est également tenu de les accompagner dans la procédure fiscale et financière.

Une fois toutes les procédures de vente effectuées, les dirigeants de l’entreprise à céder peuvent souffler. En revanche, le repreneur commence une nouvelle aventure avec sa nouvelle entreprise. Dans certains cas, le rôle du cabinet de cession d’entreprise se prolonge dans l’encadrement de celui-ci au-cours de la finalisation de la démarche à suivre comme le changement de nom en cas de besoin. C’est toutefois un rôle facultatif et l’exécuter dépend des termes du contrat avec le client.